The Betrayed Square / Trahir la place
44'00'' sous-titres ar/fr et ar/engl, 2018
Film documentaire en son surround
Production et réalisation MML + Stéphane Montavon Enregistrements et montage Stéphane Montavon
Collection de l'Association Suisse d'Ethnologie
Avant-premières @Espace d'art contemporain Les Halles, Porrentruy, 30.4.17 @Anthology Film Archives, New York, 22.09.17 Pataphysisches Institut Bâle, 10.11.17 Première @JiHlava International Doc Film Festival 2018, section «Between the Seas» Diffusion @Pravo Ljudsky Film Festival Sarajevo 2018, program «All power to the imagination» @Ägypten/Kamerun. Öffentliche Räume als Resonanzkörper der Politik, Synagogue Hegenheim, 22-25.5.19 @Salon du livre anarchiste, La Cantine Delémont, 31.8.19 @"Arts et politiques de l’écoute", Le Pneu, Société suisse d'ethnologie, Genève, 8.11.19
PRESSE
EMPRUNTER
Plongée d'un fantassin à la ricorde parmi l'événement révolutionnaire, ses clameurs et ses voix qui à la fois le vivent, tentent de l'expliquer et affirment leur foi en lui malgré l'immense revers subi: nous sommes en effet le 9 mars 2011 au Caire, parmi le sit-in de Tahrir Square où la foule, sous les caméras d'un monde avide de voir quelle forme, après la chute du Raïs, peut prendre l'esprit libéral en Egypte, hurle ses griefs et ses volontés à l'adresse des forces de sécurité. Or soudain des nervis attaquent le sit-in. L'armée laisse pourrir l'après-midi durant et, à la nuit tombée, avance ses chars, évacue banderoles et tentes, chasse les curieux, détruit leurs images, arrête des activistes. Cette trahison sonne le glas du mouvement entamé le 25 janvier. La visibilité de Tahrir Square est perdue. La révolution bascule dans la réaction et la narration de "Trahir la place" dans les transes de l'Egypte contemporaine. Parfois discrépant, toujours immersif, la bande-image de "Trahir la place" est un montage de films tournés au mobile par des témoins, réalisé par le collectif MML, à rebours du processus cinématographique, pour sa bande-son qui, elle, est tirée des enregistrements sonores faits en direct par Stéphane Montavon.